"Nous souhaitons un football plus spectaculaire" (Arsène Wenger)

"Nous souhaitons un football plus spectaculaire" (Arsène Wenger)

Nouvelle recrue de la FIFA au poste de directeur du Développement du football mondial, Arsène Wenger, l’ancien entraîneur légendaire d’Arsenal, est également membre des groupes consultatifs Football et Technique qui collaborent aux modifications potentielles des Lois du Jeu de l’IFAB. A ce poste, il n’a pas beaucoup attendu pour dire son mot.
"Nous souhaitons un football plus spectaculaire, plus rapide et plus agréable à regarder, mais aussi à jouer", confie-t-il sur le plateau de l’épisode de cette  semaine de "Living Football", la nouvelle émission de football de la FIFA. "C’est le sport le plus populaire au monde en ce moment, mais je pense que ce serait très mauvais de faire du surplace", poursuit-il.
 Wenger a également donné son avis sur les sujets chauds du moment, le hors-jeu et la VAR, selon  le site de la FIFA. "J’ai beaucoup d’idées, mais il faut bien évidemment vérifier leur viabilité puis en venir à des conclusions", ajoute-t-il. "J’aimerais notamment changer la règle du hors-jeu. En cas d’incertitude, l’arbitre donne d’habitude le bénéfice du doute à l’attaquant. Avec la VAR, il n’y a plus ce bénéfice du doute parce que la technologie est tellement précise que cela va toujours légèrement à l’encontre de l’attaquant. Cela entraîne de la frustration."
Pour écouter Arsène Wenger donner son point de vue sur comment améliorer le football moderne et sur bien d’autres sujets, regardez l’épisode 3 de "Living Football".